bandeau haut
 
 
 
 

 

observatoire

 

LOGO

Arles 2010 : On est en FERIA !

 

arles

Photos : El Tico

Comme le rappelait Marc Jalabert en prélude à la présentation des affiches de cette Feria Pascale 2010 par son frère Luc, il n'y a pas si longtemps, cette annonce se faisait en Mairie. Puis, la cérémonie avait pris ses quartiers dans une vaste salle municipale et, cette dernière se faisant trop exigüe, pour la deuxième année consécutive elle investit la Grande Halle d'Arles.

Et malgré des cartels une nouvelle fois trop tôt éventés dans la presse spécialisée, celle-ci était copieusement garnie à l'heure de cette révélation qui n'en était plus une. Ce qui aura certainement privé l'empresa de quelques applaudissements supplémentaires.

Car cette Feria est une nouvelle fois bien construite, avec une forte présence française, ce qui n'est pas pour nous déplaire à "Corridafrance".

Mais cette prééminence des couleurs françaises ne doit rien à un protectionnisme exacerbé. En effet, quoi de plus naturel que de voir "Sébastian Castella" et "Juan Bautista" en ouverture et à la clôture du cycle. Nos deux fers de lance nationaux ont triomphé l'an passé dans ces arènes, et ils sont présents dans les cartels des plus grandes férias. Arles ne fait pas exception à cette règle. Mehdi Savalli et "Roman Perez" ont également triomphé la saison dernière. C'est donc légitimement qu'ils retrouvent leurs postes, dans des corridas à dominante "torista". Quant à Marco Leal, il se verra offrir une alternative de luxe le premier jour de la Feria, ce qui n'est que justice après ses nombreux triomphes de novillero en cette plaza.

Côté espoirs, justement, c'est un cartel de novilleros de pointe qui sera présenté le samedi matin avec deux de nos représentants qui se sont fait la part belle des médias en 2009 : Le torero maison "Tomasito" et le Nîmois d'Arganda del Rey "Patrick Oliver". Le représentant ibérique qui leur sera opposé n'est autre que Juan Del Alamo, autre grande révélation de la temporada écoulée.

arles
arles

Et il faut rajouter chez les novilleros sans picador les présences de "Mateo Julian" ; "El Tolosa" et "Morales Balti", qui alterneront avec trois autres apprentis devant une une novillada de "Piedras Rojas".

Pour l'échelon supérieur, c'est une novillada piquée de Bruno Blohorn qui sera proposée aux trois diestros.

L'architecture de cette Feria est donc basée sur deux cartels "phares", dont le dénominateur commun est la présence d'un des chouchous de l'aficion Arlésienne, "El Juli", qui donnera et le coup d'envoi, et le clap de fin de cette édition. Pour les aficionados a los toros, la corrida concours du samedi après-midi, qui présentera des fers prestigieux ; la corrida internationale d'"Ana Romero" le dimanche matin et la traditionnelle "Miurada" du dimanche soir devraient ravir les plus difficiles d'entre eux.

Laurent Deloye "El Tico"

Vendredi 2 Avril

11h - Novillada non Piquée – 6 Novillos de Piedras Rojas

Mateo Julian (ET Nîmes) – Borja Jimenez (ET Espartina) – José Mari (ET de Huamantla) – Veronica Rodriguez (ET San Fernando) – El Tolosa (ET Arles) – Mojales Balti (ET Arles)

17h30 – Corrida - 6 Toros de Garcigrande

EL JULI - Sébastien CASTELLA - Marco Leal (alternative)

Samedi 3 Avril

11h – Novillada – 6 Blohorn

Patrick Olivier - Thomas Joubert (Tomasito) - Juan del Alamo

17h – Corrida Concours

La Quinta – Prieto de la Cal – Samuel Flores –

Maria Luisa Dominguez - Dolores Aguirre – Flor de Jara

Uceda Leal - Javier Valverde - Luis Bolivar

 

Dimanche 4 Avril

11h – Corrida – 6 Toros de Ana Romero

Antonio Ferrera - Joselito Adame - Roman Perez

17h – Corrida – 6 Toros de Miura

Juan José Padilla – Rafaelillo - Mehdi Savalli

 

Lundi 5 Avril

11h – Corrida de Rejon – 6 Toros de Fermin Bohorquez

Fermin Bohorquez - Pablo Hermoso de Mendoza - Andy Cartagena

17h – Corrida – 6 Toros de Puerto de San Lorenzo

EL JULI - JUAN BAUTISTA - Matias TEJELA

 

RETOUR

 

occterra